Le Seigneur distribue Sa grâce à ceux qui s’imposent les fatigues d’un pèlerinage – Saint Jean Maximovitch (+1966) ╰⊰¸¸.•¨* French

http://franceofmyheart.wordpress.com

FRANCE OF MY HEART

16 - 1-1.jpg

st-john-maximovitch-b.jpg

stjohnphotos1.jpg

Saint Jean Maximovitch (+1966)

“Dans Sa bonté, le Seigneur distribue Sa grâce à ceux qui s’imposent les fatigues d’un pèlerinage: le pèlerinage ne rapproche pas Celui Qui est partout, mais les efforts des pèlerins rendent ceux-ci dignes de Sa manifestation, non par eux-mêmes mais parce qu’Il les accepte dans Sa miséricorde.”

Saint Jean (Maximovitch), Archevêque de Shangaï, Bruxelles et San Francisco.

Advertisements

MORT & RESURRECTION DE LA RUSSIE – ST JEAN MAXIMOVITCH – French

http://franceofmyheart.wordpress.com

FRANCE DE MON CŒUR

Just Quiet by Josep Sumalla 500px.com-photo-80783699 #flamingo #bird #reflections

Mort & Resurrection de la Russie –

St Jean Maximovitch

 

Saint-Jean Maximovitch a écrit:

“Secouez l’assoupissement du découragement et de la paresse, ô fils de la Russie ! Contemplez la gloire de ses souffrances et purifiez-vous ; lavez-vous de vos péchés et débarrassez vous en! Soyez renforcés dans la foi orthodoxe , pour être dignes de demeurer dans la maison du Seigneur et de vous installer sur sa montagne sainte ! Bondissez, bondissez, levez-vous ! O Russie, toi qui des mains du Seigneurl, as bu à la coupe de sa colère ! Lorsque tes souffrances seront terminées, Ta justice marchera avec toi et la gloire du Seigneur t’accompagnera. Les peuples marcheront vers ta lumière, et les rois vers la splendeur qui se lèvera sur toi. Alors lève les yeux et vois : voici, tes enfants viennent vers toi de l’Ouest et du Nord et de la mer et de l’Est, la bénédiction du Christ soit en toi pour toujours. Amen”

Source:

THE ORTHODOX WORD

No. 50, 1973

Pourquoi je veux être Orthodoxe par Kenny Scott de la Costa Mesa, Californie, USA – French

CALIFORNIE DE MON COEUR

https://californiaofmyheart.wordpress.com

Tiny shiny princess - Miki Asai Photography 500px.com-photo-83893317 #ant #drop #flower

Seal_of_Costa_Mesa,_California

0

https://www.youtube.com/watch?v=MkwVafn4qoU – Partie 1

https://www.youtube.com/watch?v=BTDxHzJSeH4 – Partie 2

https://www.youtube.com/watch?v=7BKBNczA6hE – Partie 3

https://www.youtube.com/watch?v=4356dll1N-M – Partie 4

https://www.youtube.com/watch?v=euqg3vUmbMg – Partie 5

Le baptême de Kenny et Laura Scott en Costa Mesa, Californie, USA en 2010

hqdefault

Pourquoi je veux être Orthodoxe

par

Kenny Scott

http://franceofmyheart.wordpress.com

FRANCE OF MY HEART

“Lorsque je suis sorti d’un office orthodoxe, auquel j’avais assisté pour la première fois,  je ne voulais plus rien à voir avec ça. J’ai dit à mon ami qui voulait me faire connaître l’Orthodoxie que c’étaient “des fadaises superstitieuses”. Mais dans les mois qui suivirent je ne me parvins pas à chasser cet office de mon esprit. Je suis parti à la recherche de l’église et j’ai découvert que les inquiétudes que j’avais étaient peut-être sans fondement. Et que peut-être c’étaient plutôt mes convictions qui étaient des fadaises et non celles de l’Église. Alors j’ai ouvert des portes closes et suis allé à un autre office, et un autre, et un autre, jusqu’au point où nous en sommes aujourd’hui. Des catéchumènes de l’Église Orthodoxe.

Depuis l’époque de ce premier office jusqu’à maintenant, Laura et moi avons posé beaucoup de questions et avons reçu encore plus de réponses, avec beaucoup de grâce et de patience. Nous avons eu beaucoup de périodes avec ces questions : “Est-ce possible ?” Et “Que faisons-nous maintenant ?” .

Ai-je envie d’être Orthodoxe ? D’une certaine façon, je ne veux pas être Orthodoxe. Mes parents. Ma famille. Mes amis. Moi, comme beaucoup de convertis à l’Orthodoxie, venons d’une longue lignée de l’héritage protestant. Je ne veux en aucune façon déshonorer cette histoire ni avoir honte de ce que j’ai trouvé le Christ à travers ma famille ecclésiale et mes amis ; ils ont nourri le caractère et la personnalité qui sont les miens aujourd’hui. Mais je crains que certains de ma famille et amis voient cela comme un rejet de ces choses qu’ils ont instillées en moi. Je crains que pour certains, cela provoque des douleurs inutiles et de l’inquiétude. Je crains que certains de mes amis perçoivent ce changement comme de la désinvolture vis à vis de la foi, plutôt comme une progression. Mais je trouve que, malgré ces préoccupations, je ne peux pas revenir en arrière sans mentir à mes amis et ma famille, à moi-même, et à Dieu.

IMG_0154

Kenny et Laura Scott

Je trouve que certains des aspects de mon refus d’être Orthodoxe correspondent à des aspects de mon désir d’être Orthodoxe. A priori je ne veux pas avoir d’autorité sur moi. Je ne veux pas rendre des comptes à quelqu’un d’autre que Dieu. Je ne veux pas être guidé par l’Église dans l’interprétation des Écritures. Je ne veux pas suivre une forme structurée de culte. Mais ma rencontre avec l’Église Orthodoxe est à l’origine de mon désir de changer. Elle a changé mes perspectives sur l’autorité, la responsabilité, les Écritures, le culte, et plus encore.

Ai-je envie d’être Orthodoxe ? D’une certaine façon, je dois être Orthodoxe. Je dois être Orthodoxe, parce que je ne peux pas être autre chose. Mes pensées sur les doctrines fondamentales, comme Sola Scriptura et Sola Fide ont changé. Les Écritures ne l’ont jamais dit, l’Église ne l’a jamais enseigné, alors pourquoi devrais-je croire quelqu’un qui dit le contraire 1500 ans après ? Mes idées sur l’autorité ont été brisées. Pourquoi devrais-je faire confiance à quelqu’un qui me dit 2.000 ans plus tard ce que Paul voulait dire vraiment, davantage qu’à un disciple de Paul lui-même ? Je ne peux tout simplement pas revenir en arrière.

Je veux être Orthodoxe, parce que je suis convaincu, bien que j’aie encore beaucoup de questions et que certaines pratiques me mettent encore mal à l’aise. Je suis convaincu que cette église est l’Église instaurée par Jésus et celle qui a été construite par ses apôtres. Cela va contre ce à quoi on m’a habitué. Comme beaucoup de chrétiens, quand il s’agit de se déterminer pour aller dans une église, le choix finit par se porter sur l’église à l’intérieur de laquelle on est le plus à l’aise et qui nécessite peu de changements. Essentiellement, une église qui nous ressemble le plus…

C’est la première fois que je fais le choix d’une église qui me met mal à l’aise.

Je veux être Orthodoxe, car c’est la première fois que j’ai senti que l’église est bonne pour mon âme. Les “sacrements” qu’on m’avait appris était purement symboliques, je sais maintenant qu’ils n’ont jamais été compris de cette façon par les premiers chrétiens. Je désire les sacrements qui ont été absents de ma vie et qui ont été donnés à l’Église pour ma sanctification.

Je veux être Orthodoxe parce que c’est l’Église fondée par le Christ.

Je veux être Orthodoxe parce que c’est l’Église d’où vient la Bible.

Je veux être Orthodoxe parce que la Bible me le dit.

Je veux être Orthodoxe, parce que Dieu est vénéré dans cette église comme je ne l’ai jamais connu ailleurs.

Je veux être Orthodoxe, car je n’ai pas à suivre les modes chrétiennes.

Je veux être Orthodoxe, car ils n’ont pas oublié les martyrs.

Je veux être Orthodoxe parce que Marie y est honorée.

Je veux être Orthodoxe, car c’est l’Église dont j’ai toujours été séparé sans le savoir.

Je veux être Orthodoxe parce que le Christ est ressuscité, et qu’ils le célèbrent vraiment.

Je veux être Orthodoxe parce que je veux être une meilleure personne pendant des années à partir de maintenant.

Je veux être Orthodoxe, parce que je veux danser avec Dieu.

Je veux être Orthodoxe parce que je le dois.

SOURCE:

http://journeytoorthodoxy.com

JOURNEY TO ORTHODOXY

Mon site anglais:

http://ex2x2lettersfromgreece.wordpress.com

EX 2×2 LETTERS FROM GREECE

CATEGORY: FRANCE

MARIA TSALLA: UN MIRACLE DE SAINT JEAN MAXIMOVITCH DE SHANGHAI & DE SAN FRANCISCO

Cliffs of Etretat by Jarrod Castaing

St.-John-of-San-Francisco

http://stjohnmaximovits.wordpress.com

http://ex2x2lettersfromgreece.wordpress.com

https://www.facebook.com/groups/211026374035/permalink/10151823170044036/

St Jean Maximovitch

6793

Saint Jean Maximovitch de Shanghai & San Francisco, +1966

photo

Maria Tsalla du Pollux Band, en Grèce

3215cy2

Un miracle de Saint Jean Maximovitch

de Shanghai & de San Francisco

par Maria Tsalla

http://stjohnmaximovits.wordpress.com

ST JEAN MAXIMOVITCH

En 2007, j’ai perdu mon père quand j’avais quinze ans et, chaque nuit que je priais, je me plaignais à Dieu qu’Il ait pris mon père si tôt, au point que j’ai demandé à le voir, au moins dans un rêve, mais mon désir n’était pas comblé.

La réponse de Dieu à ma plainte n’a pourtant pas été longue à venir ; elle est venue par le biais d’un rêve. Dans mon rêve, j’étais dans une église étrange et j’attendais en faisant la queue avec d’autres pèlerins. Devant moi se trouvaient des enfants de différentes nationalités. Comme j’étais à la fin de cette file, certaines personnes de la galerie supérieure m’ont fait signe d’avancer, et à ces instructions les enfants docilement m’ont cédé leur place.

Je me suis retrouvée en face d’une icône représentant un Saint que je n’avais jamais vu avant. Il était âgé et avait une barbe grise. Comme je regardais l’icône, le Saint est sorti de celle-ci comme si c’était une apparition et m’a dit d’aller à droite. Je me suis donc avancée dans la direction qu’il m’avait indiquée, c’est alors que j’ai vu un reliquaire duquel est sorti le même vieil homme que j’avais vu dans l’icône. Cette fois, cependant, ce n’était pas une apparition, une image peinte dans les couleurs utilisées par les iconographes, mais c’était un homme de chair et de sang.

218744-maximovitch

Saint Jean Maximovitch (+1966)

Je me suis approchée de lui, et nous nous sommes tous deux assis sur le reliquaire. Il ne me faisait pas peur ; Je me sentais comme si j’étais assise avec un ami sur un banc et pas avec un Saint sur ​​un reliquaire. Il m’a regardé dans les yeux avec amour et tendresse. Ses yeux exprimaient de l’amour et de l’affection, et embellisaient son corps vieilli et courbé. M’embrassant paternellement, il me parlait dans une langue différente – pas en grec ou d’autres langues que les gens parlent. C’était comme si nos âmes communiquaient. Il m’a dit que désormais il serait mon père. Son étreinte remplit mon âme de calme et son parfum rendait le rêve réel.

Je me suis réveillée en pensant à lui, et avec de nombreuses questions quant à savoir qui était le vieil homme. Mis à part les questions, cependant, j’avais aussi une réponse à ma question: «Ai-je un père? ». Bien sûr que j’en avais un ; simplement je ne savais pas son nom. J’ai demandé de l’aide à ma mère, qui est catéchiste et sait beaucoup de choses sur les Saints et leur vie. Aucun de ceux qu’elle a mentionnés, cependant, ne correspondait à la description que je lui donnais. Je savais seulement qu’il avait une barbe grise, était âgé, petit et courbé, et en tout état de cause étranger, puisque l’Église n’avait pas l’air grecque orthodoxe, les autres pèlerins ne paraissaient pas grecs non plus, et il ne m’avait pas parlé en grec.

Ma mère m’a conseillé de le prier pour qu’il me révèle qui il était. La réponse à ma prière n’est pas venue à travers un rêve cette fois, mais plutôt par un cadeau d’anniversaire qui m’a été donné par mon père spirituel (à qui je n’avais jamais raconté le rêve). J’ai ouvert le cadeau et j’ai vu que c’était un livre. Lorsque je l’ai ouvert, j’ai vu l’église “étrange” (“étrange” pour moi, parce qu’elle était russe) que j’avais vue dans mon rêve, l’icône du Saint, son reliquaire, et l’homme lui-même ! C’est ainsi que j’ai appris son nom : Saint-Jean Maximovitch, le protecteur des orphelins. C’est ainsi que j’ai appris le nom de mon père – le père de tous les orphelins, des affligés, des faibles, des pauvres, et des lésés. Le Saint ne me quitte jamais, mais il est toujours près de moi et apparaît souvent dans mes rêves pour me donner appui, consolation, et conseils dans les moments difficiles.

Dieu a pris mon père [biologique], mais Il a aussi pris soin de m’en envoyer un incorruptible (les reliques incorruptibles du Saint sont situées à San Francisco), qui est aussi sur la terre et qui nous rappelle que celui qui suit le Christ n’a aucune raison d’avoir peur de la mort.

Je me sens chanceuse ; mais, en même temps, puisque Dieu a permis qu’une telle chose se passe pour moi, la plus pécheresse, j’ai la responsabilité d’aider autant de personnes que possible à en apprendre davantage sur Saint-Jean Maximovitch, afin que, de même j’en ai été changée , il puisse également apporter un changement pour de nombreuses autres personnes qui lisent ces mots maintenant et qui sont à la recherche d’un lieu de refuge et d’une étreinte paternelle. La seule chose que je pouvais faire en tant avec mes quinze ans était de faire une page Facebook appelée SAINT JOHN Maximovitch https://www.facebook.com/groups/211026374035/permalink/10151823170044036/ qui compte aujourd’hui plus de 3000 membres. Dans l’étreinte qu’il m’a offerte, nous sommes tous en harmonie !

Maria Tsalla, Grèce

0_737e6_b50e267d_xl

https://www.facebook.com/groups/211026374035/permalink/10151823170044036/

Facebook de Maria Tsalla

sur

St Jean Maximovitch